Les obligations du Salvador souffrent de l’entrée en vigueur de la loi Bitcoin

Cependant, la décision d’El Salvador de reconnaître Bitcoin comme monnaie légale n’est pas la seule force à exercer une pression baissière sur le marché obligataire du pays.

D’autres experts ont souligné que l’éviction soudaine par Bukele du tribunal constitutionnel du pays en mai était une source majeure de sentiment négatif concernant les perspectives économiques du Salvador, Bukele ayant limogé le procureur général et les plus hauts juges du pays.

Depuis mai, l’écart entre les obligations d’État du Salvador et les bons du Trésor américain comparables s’était élargi de 77% au 12 août. L’incapacité de Bukele à conclure un accord avec le Fonds monétaire international a également eu un impact sur les perspectives du marché obligataire du Salvador.

Alors que la loi Bitcoin d’El Salvador est entrée en vigueur le 7 septembre, le déploiement du portefeuille numérique « Chivo » émis par le gouvernement a suscité de nombreuses plaintes concernant des problèmes techniques de la part des citoyens.