URGENT – Nouveau coup de tonnerre dans la Présidentielle : Eric Zemmour grimpe à 15% dans les intentions de vote et passe devant Xavier Bertrand pour la première fois et se trouve à 1% de Marine Le Pen

Vidéos | eric zemmoursondagexavier betrandhttps://geo.dailymotion.com/player/x2my2.html?video=x84jt6s&dmApi=postMessage&dmPubtool=pes&dmEmbedIndex=0&dmInstanceId=node-dm-player&mute=trueabout:blank444 vues – 1 commentaire

Dans notre sondage Ipsos Sopra-Steria en partenariat entre le Parisien et France Info, Emmanuel Macron arrive en tête autour de 25%, suivi de Marine Le Pen (autour de 16%). Eric Zemmour la talonne à 15%. La droite arrive derrière : Xavier Bertrand (14%), Valérie Pécresse (12%), Michel Barnier (11%).

Avec 15 % des intentions de vote, l’essayiste devance pour la première fois le candidat LR quel qu’il soit (Xavier Bertrand, Valérie Pécresse ou Michel Barnier) et talonne Marine Le Pen, créditée de 16 %. En clair, si l’élection présidentielle avait lieu dimanche et compte tenu des marges d’erreur, Zemmour serait au bord de la qualification au second tour face à Emmanuel Macron — qui lui reste stable sur son socle de 24 à 27 %.

La candidature du polémiste ne change rien pour les candidats de gauche : le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon est donné à 9%, à égalité avec l’écologiste Yannick Jadot (qui passe à 9,5% si Michel Barnier est le candidat de la droite), et la socialiste Anne Hidalgo obtient 5,5%, quels que soient les autres candidats.

Ces chiffres ne changent pas ou quasiment pas si Éric Zemmour est candidat.

On note que ces trois candidats de gauche obtiennent au total 23,5% des intentions de vote. Si la gauche s’unissait et si Éric Zemmour était candidat, elle pourrait donc se qualifier pour le second tour de la présidentielle face à Emmanuel Macron.

Le sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et « Le Parisien/Aujourd’hui en France » a été réalisé sur internet les 29 et 30 septembre 2021 sur un échantillon de 1 500 personnes inscrites sur les listes électorales représentatives de la population française majeure.